févr. 12

Compte rendu de l'atelier mobilité

0 commentaire
Derniers posts
  • https://www.urbislemag.fr/dunkerque-le-bus-gratuit-seduit-les-automobilistes-billet-545-urbis-le-mag.html
  • Les PMR tendent à se déplacer de plus en plus, notamment parce que leur vie sociale est plus "inclusive" d'année en année, ce dont on ne peut que se féliciter. Lorsqu'elles n'ont pas accès à l'activité salariée, elles ne se contentent plus de "s'occuper" chez elles ou de s'y morfondre. Grand Besançon offre déjà, grâce à l'avance relative prise depuis des décennies pour les transports urbains à Besançon, à la concertation avec les associations concernées, un panel conséquent de services : tram accessible (à sécuriser) - places aménagées dans les bus urbains, plate-formes mécanisées d'accès et quais à hauteur - service à la demande (Ginko Access) pour les personnes ou les situations ne permettant pas l'usage du tram ou des bus). Cependant d'importantes améliorations sont encore nécessaires, notamment pour le service Ginko Access, qui est saturé. Ce sont des minibus, avec réservation obligatoire, qui fonctionnent de 7h à 21h en semaine et jusqu'à 23h en soirée (plus de détails :https://www.ginko.voyage/se-deplacer/services-sur-reservation/ginko-access/). Grand Besançon de gauche, ce serait un plus fort investissement en véhicules, la possibilité élargie de faire des réservations "récurrentes" (pour des activités régulières), et la prolongation des services, jusqu'à 23 h par exemple en semaine et minuit le week end (sachant que l'heure limite en question est celle du dépôt de la personne à sa destination).
  • Le titre parle de lui-même. Je ne connais pas l'histoire détaillée du "projet", mais j'ai toujours cru que le passage en surface entre Planoise et Micropolis était provisoire et qu'il y avait un projet concerté de tranchée couverte. Compte tenu du délai qui s'écoulera avant qu'au niveau national on fasse baisser le flux des camions, une telle solution s'impose pourtant d'évidence en complément de certaines nouvelles interdictions de transit poids lourds. Elle permettrait d'améliorer le trafic existant, et surtout de supprimer la coupure entre Planoise-Ouest et Micropolis et surtout avec la Malcombe, ses équipements et ses espaces. Elle permettrait aussi sans doute de créer des places de parking-relais. C'est un des investissements routiers les plus stratégiques d'une prochaine mandature et bien sûr elle suppose une rude négociation financière avec la Région et surtout avec l'Etat.
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon