mars 25

Femmes et Culture

0 commentaire

Modifié :  mars 25

Le Matrimoine, vous connaissez ? L'effet Matilda, ça vous dit quelque chose ?

 

Remettre en lumière les travaux, connaissances et compétences des femmes artistes ou scientifiques, invisibilisés, minimisés, oubliés ou volés, ça vous intéresse ?

 

Comment revaloriser ces Femmes et leurs oeuvres ?

 

Postez votre commentaire et/ou venez en parler avec nous !

 

Plus d'infos sur le Matrimoine :

http://www.matrimoine.fr/quest-ce-que-le-matrimoine/

 

Plus d'infos sur l'Effet Matilda :

https://www.maxisciences.com/femme/journee-internationale-des-femmes-de-science-connaissez-vous-l-effet-matilda_art41579.html

 

Rejoignez l'Atelier Place des Femmes Dans l'Espace Public

https://www.decidons-besancon.com/copie-de-democratie-locale-et-parti

Derniers posts
  • Lutter contre le harcèlement sexuel (dans la rue, dans les transports, dans les établissements de nuit) Le Code pénal définit le harcèlement sexuel comme « le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante » . Il constitue un délit et est passible de sanctions pénales. Au-delà de cette définition juridique, le harcèlement sexuel est surtout une pratique qui considère les femmes comme des marchandises, des objets, à disposition du regard, du jugement et du plaisir des hommes. Cette manière de considérer le corps des femmes est dangereuse car elle participe de la culture du viol ; elle justifie l’ensemble des violences sexistes et sexuelles et doit donc être combattue. Une Ville accueillante, bienveillante et égalitaire se doit d'afficher et de mettre en oeuvre une politique très claire concernant la place des femmes dans l’espace public, et notamment sur leur droit à circuler sereinement en tout lieu, de jour comme de nuit. Il est essentiel d’informer largement sur ce que sont les comportements harcelants, de les identifier et de les classifier, mais également de les condamner. Il est possible pour cela de s’appuyer sur ces 5 niveaux : 1. La chosification/objectivation des femmes, notamment à travers les vêtements, les insultes, les commentaires sexistes et les attouchements non consentis (main sur l’épaule, main aux fesses…) 2. Le harcèlement verbal et/ou physique , comme par exemple l'insistance pour payer un verre (avec un objectif sexuel à peine masqué derrière) ou le fait de suivre la personne et d'insister auprès d'elle dans le but qu'elle finisse par "craquer" 3. Se permettre des pratiques non consenties au sein de relations sexuelles qui elles ont été consenties 4. Les agressions sexuelles 5. Le viol Généralement, les 3 premiers niveaux ne sont pas considérés comme du harcèlement sexuel, ils sont même communément tolérés, admis voire considérés comme une manière normale d’aborder ou de draguer. De plus, les hommes, sous-estiment le niveau de harcèlement auquel les femmes sont exposées. Nous souhaitons vivre dans une ville qui n’accepte pas qu’une partie de la population soit traitée différemment des autres. Alors comment faire en sorte que les femmes puissent "circuler, occuper l’espace, être présentes et visibles, se sentir en sécurité et participer" au même titre que les hommes ? Comment améliorer leur quotidien dans l'ensemble des espaces qu'elles ont aujourd'hui la possibilité d'investir ? Les membres de l'atelier Place des Femmes dans l’Espace Public. EDGE.
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon